Points saillants des rapports du vérificateur général

OTTAWA — Points saillants des rapports du vérificateur général publiés mardi:

— Des millions de personnes ont eu du mal à joindre des agents des centres d’appels fédéraux. Au lieu de donner aux appelants la possibilité d’attendre, certains centres les ont renvoyés au système téléphonique automatisé, les ont dirigés vers un site web ou leur ont dit de rappeler plus tard.

— La GRC ne sait pas si tous ses agents ont accès aux fusils et aux gilets pare-balles nécessaires pour réagir face à un tireur actif, près de cinq ans après le meurtre de trois membres de la GRC au Nouveau-Brunswick. La police nationale a mal géré l’achat, la distribution et l’entretien courant d’armes semi-automatiques.

— Le système canadien de détermination du statut de réfugié est incapable de traiter les demandes à temps malgré les réformes introduites il y a sept ans. Le manque de flexibilité a fait en sorte que l’augmentation du nombre de demandeurs d’asile en 2017 a entraîné un arriéré et des délais d’attente plus longs pour les décisions.

— Le système canadien de taxe de vente n’a pas suivi l’évolution rapide du marché numérique, ce qui signifie que 169 millions $ de taxe sur les produits et services étrangers vendus au Canada en 2017 n’ont pas été recouvrés. De plus, le gouvernement fédéral ne pouvait pas évaluer et percevoir toutes les taxes de vente sur les transactions de commerce électronique.

— Les fonds publics financent peut-être de la publicité partisane en raison de l’absence de contrôles adéquats. Seule une publicité gouvernementale évaluée à 500 000 $ ou plus est examinée par un organisme indépendant, même si des campagnes moins coûteuses pourraient représenter un risque de partisanerie.

— Le Musée national des sciences et de la technologie abrite une grande partie de sa collection dans des entrepôts loués, ainsi que de nombreux objets qui n’ont pas encore été évalués ou catalogués. Les mauvaises conditions dans ces espaces présentent des risques de détérioration, de dommages et de vol.

Les plus populaires