Points saillants du projet de système léger sur rail proposé par la CDPQ

MONTRÉAL – Voici les points saillants du projet Réseau électrique métropolitain présenté par la Caisse de dépôt et placement du Québec:

– Investissement de 5,5 milliards $: 3 milliards $ provenant de sa filiale CDPQ Infra; 2,5 milliards $ des gouvernements fédéral et provincial

– Système léger sur rail entièrement automatisé

– Service sept jours sur sept, de 5h00 à 1h00 aux 3 à 6 minutes selon les heures

– 67 kilomètres de voies (soit la même longueur que le métro)

– 24 stations (cinq autres stations potentielles)

– neuf terminus d’autobus

– 13 stationnements incitatifs

– Desserte de la Rive-Sud, de l’aéroport Montréal-Trudeau, de l’Ouest de l’île jusqu’à Sainte-Anne-de-Bellevue, de Laval et de Deux-Montagnes

– Début des travaux en 2017; entrée en service projetée en 2020

– Réseau complété en 2021

– 7500 emplois durant les quatre années de construction

– 1000 emplois permanents par la suite

– Retombées potentielles directes évaluées à 3 milliards $

– Potentiel de développement immobilier privé le long du tracé évalué à 5 milliards $

– Réduction anticipée de près de 17 000 tonnes de gaz à effet de serre.