Policière blessée à Trois-Rivières par un conducteur aux capacités affaiblies

MONTRÉAL — Une policière a été blessée lors d’un accident à Trois-Rivières par un conducteur qui avait possiblement les capacités affaiblies par la drogue.

L’accident est survenu mercredi après-midi sur le boulevard Laviolette, vers 15 h 30, en face au Séminaire Saint-Joseph.

Selon les premiers témoignages, la voiture patrouille, à bord de laquelle se trouvait la policière, a été heurtée par un véhicule, dont le conducteur a omis d’effectuer son arrêt à l’intersection avec la rue du Père Frédéric.

En raison de la force de l’impact, il eût fallu faire appel aux pompiers pour dégager la policière à l’aide de pinces de désincarcération. Celle-ci fut transportée à l’hôpital pour y soigner une fracture au poignet. Elle a obtenu son congé de l’hôpital en soirée.

Dans un communiqué transmis par le sergent Luc Mongrain, porte-parole de la Direction de la Police de Trois-Rivières, il est précisé que les policiers appelés sur les lieux de l’accident «ont remarqué des symptômes de capacités de conduite affaiblie lors de la rencontre du conducteur».

Ce dernier a été conduit au quartier général de la police où il a été testé positif à la détection de drogues. Il demeure détenu en attendant sa comparution téléphonique jeudi.