Policiers et pompiers de Laval s’activent pour des bonnes causes ce week-end

MONTRÉAL — Après avoir parcouru plus de 1000 km en vélo pour amasser des fonds au profit de l’Opération Enfant Soleil, 16 policiers du Service de police de Laval (SPL) rentrent au bercail samedi en fin d’après-midi.

La présidente du 22e Tour cycliste des policiers de Laval, Jacinthe Gaumond, participe d’ailleurs à l’événement «pour la quatrième ou la cinquième fois», avoue candidement la policière dont la mémoire lui faisait un peu défaut alors qu’elle prenait une petite pause dans ce long périple pour accorder jeudi une entrevue à La Presse canadienne.

«On a quitté Laval lundi matin. Notre première soirée s’est terminée à Boucherville. Ensuite, on a pris la direction de Sherbrooke, Thetford Mines, Québec, Trois-Rivières et samedi matin on quitte Trois-Rivières pour Laval», raconte Mme Gaumond qui n’avait même pas l’air essoufflée après avoir parcouru plus la moitié de la distance. 

«C’est sûr que ça prend une préparation, mais la beauté de la chose quand on pédale en groupe comme ça, c’est qu’on peut profiter de l’effet de peloton. On se fait tirer vers l’avant par l’élan des autres, mais c’est sûr qu’à Thetford Mines, par exemple (rires), c’est toujours une grosse journée à cause des côtes.»

Mais le moral des troupes était bon, même si la météo ne leur a pas toujours été favorable, surtout lors des premières journées.

«On a eu de la température froide et Dame nature n’a pas été très clémente mardi avec sa pluie, mais jeudi en direction de Québec on a eu droit au soleil et c’était bien apprécié!» s’exclame Jacinthe Gaumond.

Si le moral est aussi bon, c’est que cette aventure permet de conclure une campagne de financement qui s’est déroulée sur toute l’année et dont les résultats concrets seront dévoilés dimanche à l’occasion du 32e Téléthon de l’Opération Enfant Soleil qui vient en aide aux enfants malades du Québec.

«Notre présence au téléthon est prévue dimanche à 17 h 11, donc à ce moment-là, on va être en mesure de révéler le montant recueilli cette année», affirme fièrement Mme Gaumond. D’ailleurs, elle ne manque pas l’occasion de rappeler aux gens qu’ils peuvent toujours faire un don via la page Facebook du 22e Tour cycliste des policiers de Laval.

D’ici le téléthon, ces 16 policiers de Laval s’apprêtent à vivre un autre moment émouvant quand la population, leurs collègues et leurs proches les accueilleront sur le chemin du retour.    

«Un des moments émouvants, c’est lorsqu’on passe devant le poste de gendarmerie sur le boulevard Saint-Martin sur le chemin du retour. À ce moment-là, on a toujours droit à une haie d’honneur formée par les policiers qui finissent ou commencent leur quart de travail», raconte Mme Gaumond, dont le parcours se terminera 10 km plus loin, au quartier général du SPL, vers 16 h15.

«On n’arrête pas à cet endroit. On ne fait que passer, mais ça fait chaud au coeur, la reconnaissance de nos pairs. C’est là que notre famille, nos amis et nos collègues nous attendent», dit-elle.

Le groupe a accueilli deux nouveaux cyclistes cette année. «À voir leur gros sourire, je pense qu’ils vont réitérer l’expérience», se réjouit la présidente du tour cycliste.

La course des pompiers

Mais il n’y a pas que les policiers de Laval qui sont à l’oeuvre pour une bonne cause en fin de semaine.

La Course Flamme des pompiers a eu lieu vendredi soir sur des distances de 2 km ou de 5 km, dans la beauté du paysage du Centre de la nature de Laval.

Il s’agit d’un avant-goût de la 8e Course des pompiers de Laval qui se déroulera dimanche. Plus de 6500 coureurs sont inscrits à l’une des épreuves, que ce soit sur une distance de 1 km, 2 km, 5 km, 10 km,  21,1 km, voire pour le marathon de 42,2 km. Tous les profits de la Course des pompiers de Laval seront remis à la Fondation des pompiers du Québec pour les grands brûlés.

La porte-parole de l’événement est Marianne St-Gelais, triple médaillée olympique en patinage de vitesse, qui participera à l’épreuve du 5 km, tout comme les joueurs du Rocket de Laval Morgan Adam-Moisan et Antoine Waked.

L’an dernier, la Course des pompiers de Laval a permis de remettre 38 000 $ à la Fondation des pompiers du Québec pour les grands brûlés.

Les plus populaires