Politique américaine: un procureur apprend sa démission en lisant un communiqué

NEW YORK — Vendredi soir, le procureur général des États-Unis William Barr a annoncé brusquement la démission du procureur fédéral de Manhattan qui a supervisé une enquête sur l’avocat personnel du président Donald Trump. Mais le procureur conteste cette version, affirmant qu’il restait au travail et que ses enquêtes se poursuivraient.

Geoffrey S. Berman va démissionner de ses fonctions de procureur fédéral pour le district sud de New York, a déclaré le procureur général William Barr dans un communiqué.

Mais Geoffrey S. Berman a déclaré plus tard qu’il avait appris qu’il démissionnait en lisant le communiqué de presse.

«Je démissionnerai que lorsqu’un candidat nommé par le président sera confirmé par le Sénat. D’ici là, nos enquêtes avanceront sans délai ni interruption », a-t-il déclaré.

L’annonce de sa démission par le procureur général intervient quelques jours après que des allégations ont été faites par l’ancien conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, John Bolton, selon lesquelles le président aurait tenté de s’immiscer dans une enquête du district sud de New York sur la Halkbank, une banque turque, dans le but de conclure des accords avec le président turc Recep Tayyip Erdogan.

Ce remaniement est susceptible de soulever des questions supplémentaires des démocrates du Congrès qui ont accusé William Barr de politiser le ministère de la Justice et d’agir plus comme l’avocat personnel de Donal Trump que comme le chef de la justice du pays.

Les plus populaires