Polygamie: une contestation constitutionnelle déboutée en Colombie-Britannique

CRANBROOK, C.-B. — Une juge de la Colombie-Britannique a décrété vendredi que deux hommes reconnus coupables de polygamie savaient que cette pratique était illégale et a donc rejeté la contestation constitutionnelle de leur condamnation qu’ils avaient déposée sur la base de la liberté de culte et d’expression.

Winston Blackmore et James Oler avaient été déclarés coupables devant la Cour suprême de la Colombie-Britannique en juillet dernier d’avoir plusieurs épouses. Un avocat représentant M. Blackmore avait soutenu à l’époque que cette décision allait à l’encontre de la Charte des droits et libertés.

Vendredi, la juge Sheri Ann Donegan a balayé tous les arguments en faveur de l’abandon des accusations qui pèsent contre les deux hommes, incluant une accusation d’abus de procédures.

MM. Blackmore et Oler sont les leaders de la petite collectivité de Bountiful, dans le sud-est de la Colombie-Britannique, où les résidants sont membres de l’Église fondamentaliste de Jésus-Christ des saints des derniers jours, qui tolère la polygamie.

Winston Blackmore, âgé de 62 ans, a été reconnu coupable d’avoir épousé une vingtaine de femmes alors que James Oler, âgé de 53 ans, a admis avoir cinq épouses. Ils pourraient tous les deux écoper d’une peine d’emprisonnement maximale de cinq ans.

M. Blackmore a précisé qu’il ne porterait pas le jugement en appel avant d’avoir reçu sa sentence.

Son compagnon et lui seront de retour en cour le 15 mai pour l’audience sur la détermination de la peine.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie