Portrait des besoins en main-d’oeuvre de l’économie sociale

MONTRÉAL — Comme bien d’autres secteurs d’activité, le secteur de l’économie sociale et de l’action communautaire est touché par les difficultés de recrutement de main-d’oeuvre.

Quelque 43 pour cent des gestionnaires de ce secteur ont rapporté avoir des difficultés à combler un ou plusieurs postes. Ils s’attendent d’ailleurs à ce que le phénomène persiste, puisque plusieurs départs à la retraite sont prévus en 2019-2020.

Cette donnée est puisée de l’enquête Les Repères en économie sociale et en action communautaire, panorama du secteur et de sa main-d’oeuvre, qui a été dévoilé mercredi.

Parmi les pistes envisagées pour aider à recruter, on compte l’embauche de travailleurs âgés de 50 ans et plus, celle d’immigrants, d’autochtones et de personnes handicapées.

Les secteurs de l’économie sociale et de l’action communautaire comptent 319 893 travailleurs dans tous les secteurs d’activité. Ils travaillent dans 16 590 organisations.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie