Postes Canada: des négociations de la dernier chance se dérouleront ce week-end

OTTAWA — Devant la possibilité d’un arrêt de travail dès la semaine prochaine, la direction de Postes Canada et le Syndicat des travailleuses et travailleurs des postes (STTP) se rencontreront au cours du week-end pour poursuivre les négociations.

Le STTP a indiqué que son président national Mike Palecek et la pdg intérimaire de Postes Canada Jessie McDonald — qui participeront aux discussions — espèrent dénouer l’impasse.

Un porte-parole de la société d’État a confirmé la tenue d’une rencontre, mais n’a pu en préciser ni le lieu ni le moment.

Le syndicat dit avoir présenté à l’employeur des offres globales, il y a près de deux semaines. Il ajoute que la partie patronale n’y avait pas encore répondu.

Les deux parties négocient en vain des conventions collectives différentes pour les facteurs travaillant en milieu urbain et ceux travaillant en milieu rural.

Les membres du STTP ont voté à la fin du mois d’août et au début de septembre pour le déclenchement d’une grève. Mercredi, le syndicat a annoncé qu’il n’avait pas déposé pour l’instant un préavis de grève de 72 heures, disant vouloir attendre de voir s’il y a des progrès à la table des négociations.

Le syndicat a déjà prévenu ses membres d’être prêts pour divers moyens de pression qui pourraient comprendre des grèves tournantes.

Les salaires et les conditions de travail demeurent les principaux points en litige.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie