Poursuite contre Peter Nygard pour agressions sexuelles: les procédures suspendues

NEW YORK — Une action collective alléguant que le magnat canadien de la mode Peter Nygard a agressé sexuellement des dizaines de femmes a été suspendue.

Cinquante-sept femmes du Canada, des Bahamas, des États-Unis et du Royaume-Uni se sont jointes à la poursuite. Elles affirment que Peter Nygard a utilisé la violence, l’intimidation, la corruption et des employés de l’entreprise pour les agresser sexuellement pendant des décennies. Deux de ces femmes disent qu’elles n’avaient que 14 ans lorsqu’elles ont été agressées.

Le juge qui entend la poursuite devant la Cour fédérale du district sud de New York a suspendu les procédures judiciaires vendredi dernier, jusqu’à nouvel ordre.

Les documents judiciaires montrent que l’ordonnance du juge a été scellée et que l’accès aux informations sur les raisons de la suspension a été restreint. Ces dispositions empêchent les avocats de dire pourquoi l’affaire a été suspendue.

Peter Nygard a nié toutes les allégations, qu’il impute à une querelle avec son voisin milliardaire aux Bahamas. Il a démissionné de la présidence de son entreprise en février, peu de temps après le dépôt de la plainte des femmes aux États-Unis et la perquisition de ses bureaux à New York.

La poursuite initiale contre l’homme d’affaires de 79 ans s’appuyait sur les allégations de 10 femmes qui l’avaient accusé de les avoir attirées dans son domaine aux Bahamas. Au cours des mois suivants, d’autres femmes du Canada, du Royaume-Uni et des États-Unis se sont ajoutées à la poursuite.

Les plaignantes demandent un procès devant jury et des dommages-intérêts d’un montant encore indéterminé.

Deux des fils de Peter Nygard ont également intenté une poursuite contre leur propre père, affirmant qu’il avait organisé pour eux une relation sexuelle avec une femme alors qu’ils étaient adolescents. Dans leur poursuite, déposée à New York, les deux fils, qui ne peuvent pas être identifiés, soutiennent que leur père a orchestré leur viol par une travailleuse du sexe, alors qu’ils avaient 14 et 15 ans.

Peter Nygard, qui a fondé son entreprise de vêtements à Winnipeg il y a plus de 50 ans, a déjà été l’un des hommes les plus riches du Canada. Selon la poursuite, sa fortune serait aujourd’hui estimée à environ 900 millions $.

Laisser un commentaire
Les plus populaires