Poussette percutée: un homme identifié par le SPVM en lien avec le délit de fuite

MONTRÉAL — Un homme de 87 ans a été identifié par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) en lien avec un automobiliste qui avait percuté une poussette dans laquelle se trouvait un bébé, avant de prendre la fuite. 

La police de Montréal avait demandé l’aide du public pour retrouver la personne derrière le volant qui avait fait le délit de fuite. 

L’accident s’est produit le 16 novembre à l’intersection des avenues Bloomfield et Lajoie, dans l’arrondissement Outremont. 

Le bébé d’un an avait été hospitalisé, mais il n’avait pas été blessé.

Des organisations juives de Montréal craignaient qu’il s’agisse d’un crime haineux puisque la dame qui marchait avec la poussette est issue de la communauté hassidique. 

Le SPVM a confirmé mardi qu’il ne s’agissait pas d’un crime haineux visant les membres de la communauté juive.

Le Centre consultatif des relations juives et israéliennes (CIJA) et la Fédération CJA (FCJA) ont dit être «soulagé» d’apprendre que le délit de fuite n’était pas une expression de haine ou d’antisémitisme. Cette hypothèse avait circulé sur les médias sociaux. 

«L’enquête du SPVM a été approfondie parce qu’elle devait l’être. Le directeur de la sécurité communautaire de la FCJA a travaillé directement avec le SPVM pour assurer la sécurité de la communauté juive et renforcer la nécessité de déterminer clairement si cet incident était une attaque ciblée», peut-on lire dans une déclaration écrite commune du CIJA et FCJA. 

L’homme de 87 ans a été rencontré par les enquêteurs du SPVM. Des démarches ont été effectuées avec la Société de l’assurance automobile du Québec afin de retirer le permis de conduire de l’octogénaire. La personne semblait imprudente au volant, justifie le SPVM. 

Un dossier a été soumis au Directeur des poursuites criminelles et pénales qui déterminera si des accusations seront portées contre l’homme. 

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.