Poutine collaborera avec le prochain président, mais il ne félicite pas Biden

MOSCOU — Le président russe Vladimir Poutine a indiqué que son pays sera prêt à collaborer avec le prochain président des États-Unis, peu importe de qui il s’agira, mais il n’offrira pas ses félicitations tant que le gagnant ne sera pas formellement déclaré ou que l’un des candidats n’aura pas concédé la victoire à son adversaire.

Les commentaires de M. Poutine font écho au discours du Kremlin sur les raisons qui expliquent pourquoi le président russe n’a pas appelé Joe Biden pour le féliciter, même si plusieurs médias lui ont attribué le titre de président désigné, tout comme l’ont fait d’autres dirigeants à l’international.

«Nous attendons seulement la fin du conflit politique interne», a ajouté M. Poutine en faisant référence aux contestations judiciaires du Parti républicain, qui doute toujours de la validité des résultats.

«Nous travaillerons avec la personne qui aura gagné la confiance du peuple américain. Mais qui a gagné cette confiance? Il faut que ce soit déterminé de façon politique, lorsqu’un des deux partis reconnait la victoire de l’autre, ou que les résultats de l’élection soient compilés de manière légitime et légale», a-t-il dit.

Laisser un commentaire