Poutine ordonne à l’armée de rehausser ses effectifs de 137 000 soldats

MOSCOU — Le président russe Vladimir Poutine a ordonné jeudi à l’armée de renflouer ses rangs de 137 000 soldats supplémentaires pour atteindre un contingent de 1,15 million de militaires au moment où l’invasion de l’Ukraine s’étire depuis six mois.

Ce décret du président Poutine doit entrer en vigueur le 1er janvier et il ne précise pas si ces nouvelles recrues doivent provenir d’une conscription de la population ou d’une meilleure campagne de recrutement de volontaires ou d’une combinaison des deux.

Avec ces effectifs supplémentaires, l’armée russe compterait sur un personnel de 2 039 758 personnes, dont 1 150 628 militaires. Selon de précédentes données, l’armée russe comptait au début de l’année 2018  1 902 758 employés, dont 1 013 628 militaires.

Jusqu’ici, le Kremlin affirme que les combattants envoyés au front dans ce qu’il continue d’appeler une «opération militaire spéciale» en Ukraine sont tous des volontaires ayant signé un contrat de soldat. Moscou rejette toute allégation selon laquelle il songe à une vaste mobilisation de civils.

Des médias russes et des organisations non gouvernementales ont rapporté que les autorités russes cherchent à regarnir les rangs de ses troupes en Ukraine en attirant davantage de volontaires, en engageant des mercenaires et en offrant l’amnistie à des détenus en échange de leur service militaire au front.

La loi en Russie oblige tous les hommes âgés de 18 à 27 ans d’effectuer un an de service militaire, mais un grand nombre de citoyens évitent ce passage obligé pour des raisons médicales ou grâce à des permissions accordées aux étudiants universitaires.

L’armée russe convoque des conscrits deux fois par année, le 1er avril et le 1er octobre. Lors du plus récent appel lancé au printemps dernier, Poutine avait convoqué 134 500 conscrits. L’automne précédent, il en avait mobilisé 127 500.

Au cours des dernières années, le Kremlin a mis l’emphase sur le recrutement de plus de volontaires dans le but de moderniser son armée et d’améliorer sa capacité de réaction.

Avant d’envahir l’Ukraine, l’armée russe comptait plus de 400 000 soldats sous contrat, dont 147 000 dans l’infanterie. On estime le nombre de conscrits à 270 000.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.