Prédateur sexuel présumé à Laval: des victimes possibles sont recherchées

LAVAL, Qc — Un présumé prédateur sexuel qui aurait fait des victimes à Laval à compter des années 1980 jusqu’à tout récemment a pu agresser des personnes qui ne se sont pas encore manifestées à la police.

Les personnes qui croient avoir été victimes de Michel Ianiri, qui est âgé de 60 ans, sont donc invitées à entrer en communication avec le Service de police de Laval (SPL) qui a procédé à son arrestation le 25 février dernier.

La police relate que durant les années 1980, Michel Ianiri était gérant d’une arcade située sur le boulevard Laurier, dans Laval-des-Rapides. Selon des témoins, l’accusé aurait invité chez lui des jeunes d’âge mineur, surtout des garçons, afin de consommer de la drogue et de leur faire des attouchements sexuels.

Après que le dossier de Michel Ianiri ait été porté à l’attention du public en janvier 2020, trois nouvelles présumées victimes se sont manifestées. Le mois dernier, le suspect aurait récidivé en utilisant le même stratagème.

Michel Ianiri a comparu en cour le 26 février par visioconférence, sous plusieurs chefs d’accusation, dont agression sexuelle, menaces de mort et possession de stupéfiants dans le but de trafic.

Il demeure détenu; il sera de retour au tribunal jeudi prochain.

Laisser un commentaire