Premier cas de COVID-19 au Nunavik

KUUJJUAQ, Qc — Un premier cas de personne infectée à la COVID-19 a été confirmé au Nunavik, dans le Nord-du-Québec.

Il s’agit d’une femme de la communauté de Salluit et elle se porte bien, a annoncé tard samedi soir la Régie régionale de la santé et des services sociaux du Nunavik.

Depuis que la patiente a été testée, elle a été placée en isolement à son domicile et les gens avec lesquels elle a eu des contacts étroits ont été identifiés, écrit la directrice régionale Dre Marie Rochette dans un communiqué. La Direction de la santé publique assure tous les suivis appropriés auprès des personnes identifiées.»

La femme partage actuellement une maison avec d’autres personnes, mais elle est isolée dans une pièce et de strictes mesures d’hygiène sont appliquées, selon la santé publique.

Les autorités sont en train de contacter les personnes avec qui la femme a été en contact étroit et détermineront celles qui devront prendre des mesures additionnelles comme être testées ou s’isoler, précise le communiqué.

Questionnée par La Presse canadienne, la direction de la santé publique régionale a refusé de dire si la femme a récemment voyagé, mais a précisé qu’elle n’a pas quitté le pays.

En fin d’après-midi samedi, le gouvernement Legault avait notamment fait boucler le nord et l’est du Québec afin de retarder l’arrivée du virus puisqu’on retrouve dans ces régions des populations plus à risque. Des barrages policiers ont été érigés et tous ceux dont le déplacement n’est pas jugé essentiel sont priés de faire demi-tour.

Les plus populaires