Près de 40 000 anciens combattants attendent des prestations d’invalidité

OTTAWA — Le nombre d’anciens combattants qui attendent pour savoir s’ils sont admissibles à des prestations d’invalidité a continué de croître en dépit des promesses répétées que le problème sera corrigé.

Selon de nouvelles données publiées par Anciens Combattants Canada, près de 40 000 vétérans attendaient, fin novembre, pour savoir si leurs demandes d’aide financière seraient approuvées.

Non seulement cela représente une augmentation de 11 000 cas par rapport à l’année précédente, mais les délais d’attente sont également en croissance, comme le révèle le pourcentage de demandes qui sont en attente depuis plus de 16 semaines.

Le gouvernement libéral de Justin Trudeau a décidé d’embaucher davantage de personnel, après des années de compressions sous le gouvernement conservateur précédent. L’année dernière, il avait promis 42 millions $ sur deux ans pour éliminer le retard accumulé.

Un haut responsable a déclaré que l’on commençait à peine à voir les fruits de l’ajout de ces employés supplémentaires. Le ministère a bon espoir que la mise en place d’un nouveau système de pension pour les anciens combattants handicapés, le mois prochain, n’entraînera pas d’autres problèmes.

Bien que le cabinet du ministre des Anciens Combattants, Lawrence MacAulay, admette qu’il reste encore beaucoup à faire, certains militants estiment que des mesures supplémentaires sont nécessaires pour fournir aux vétérans blessés les prestations dont ils ont besoin et auxquels ils ont droit.