Près de 500 cétacés se sont échoués sur des bancs de sable en Australie

HOBART, Australie — Un plus grand nombre de globicéphales se sont échoués sur une côte australienne mercredi, portant le total à près de 500, ce qui constitue un triste record dans l’État insulaire de Tasmanie.

Les autorités étaient déjà à pied d’ouvrée pour tenter de sauver les survivants parmi environ 270 cétacés trouvés lundi sur des bancs de sable près de la ville isolée de Strahan sur la côte ouest.

Mercredi, 200 autres cétacés échoués ont été repérés à partir des airs à moins de 10 kilomètres au sud, a déclaré Nic Deka, directeur du service des parcs et de la faune de Tasmanie.

«Depuis les airs, ils ne semblaient pas être dans un état qui justifierait un sauvetage», a déclaré Nic Deka. «La plupart d’entre eux semblaient morts.»

Une évaluation plus approfondie de leur état doit être effectuée par bateau et des équipages seront envoyés si les globicéphales peuvent être sauvés, a-t-il déclaré.

Environ 30 globicéphales, parmi ceux découverts lundi, ont été déplacés des bancs de sable vers l’océan, mais plusieurs se sont à nouveau échouées, a déclaré Nic Deka.

Environ un tiers du premier groupe était décédé lundi soir, et une mise à jour sur le nombre de morts et la condition des survivants était attendue plus tard mercredi.

La Tasmanie est la seule partie de l’Australie sujette à des échouages massifs. Il s’agit de la première impliquant plus de 50 cétacés dans l’État le plus au sud de l’Australie depuis 2009.

«En Tasmanie, c’est le plus gros échouage massif que nous ayons enregistré», a déclaré le biologiste de la faune du «Marine Conservation Program», Kris Carlyon.

Les équipes de sauvetage sont restées optimistes quant à la libération d’un plus grand nombre de globicéphales, a déclaré Kris Carlyon.

Le temps frais aidant, «nous avons de très bonnes chances d’en tirer d’avantage de ce banc de sable», a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire