Près de quatre ans de prison pour avoir proféré des menaces contre Trump

BATON ROUGE, La. — Un homme de la Louisiane a été condamné à trois ans et 10 mois de prison pour avoir proféré des menaces envers le président Donald Trump.

Le bureau du procureur fédéral à Baton Rouge a annoncé vendredi la peine infligée à Henry Rayborn, âgé de 63 ans.

Selon une plainte déposée en mars 2018, l’homme a menacé le président alors qu’il était hospitalisé à Baton Rouge. M. Rayborn y avait été emmené par la police après avoir été trouvé allongé dans une rue.

Des documents déposés en cour indiquent que M. Rayborn a déclaré à un agent qu’il avait «entendu des voix dans sa tête lui disant de tuer Trump».

M. Rayborn a par la suite été reconnu mentalement apte à faire face aux accusations. Il a plaidé coupable en octobre d’avoir proféré des menaces envers le président.

Après avoir purgé sa peine de prison, il devra passer trois ans en liberté surveillée.

Les plus populaires