Prix de journalisme : L’actualité brille parmi les meilleurs au Canada

La grande enquête de Noémi Mercier et Alec Castonguay, «Crimes sexuels : le cancer qui ronge l’armée canadienne», figure parmi les six finalistes au Prix Michener, l’équivalent du prix Pulitzer aux États-Unis.

cover-armee

Fait rare dans son histoire, L’actualité est finaliste simultanément dans les deux plus prestigieux concours de journalisme à l’échelle canadienne.

La grande enquête de Noémi Mercier et Alec Castonguay, «Crimes sexuels : le cancer qui ronge l’armée canadienne», figure parmi les six finalistes au Prix Michener, l’équivalent du prix Pulitzer aux États-Unis.

Remis à l’occasion d’une cérémonie présidée par le Gouverneur général du Canada, à Rideau Hall, le Michener récompense les reportages d’affaires publiques ayant eu la plus forte influence sur la société canadienne.

Ce reportage a également été retenu parmi les finalistes au Prix d’excellence de la Fondation canadienne du journalisme. Il a déjà remporté le grand prix Judith-Jasmin 2014, remis à l’œuvre journalistique de l’année au Québec.

Les autres finalistes du Prix Michener sont la Canadian Broadcasting Corporation, CBC North, La Presse Canadienne, The Globe and Mail et The Vancouver Sun.