Procès Corban: la juge Martha Devlin donne ses instructions au jury

NEW WESTMINSTER, C.-B. — Le juge de la Cour suprême de la Colombie-Britannique dans le procès d’un Néerlandais accusé de harcèlement et d’extorsion envers Amanda Todd a dit au jury de «faire particulièrement attention» aux déclarations de l’adolescente.

La juge Martha Devlin a déclaré que la victime étant morte en octobre 2012,  n’ayant pas témoigné et n’ayant pas pu être contre-interrogée lors du procès d’Aydin Coban, le jury doit être conscient des limites des preuves fournies.

Dans ses dernières instructions avant le début des délibérations, la juge Devlin a mentionné que les membres du jury devraient examiner attentivement les déclarations que l’adolescente a faites à ses parents, aux policiers et dans ses communications électroniques lorsqu’ils examineront le verdict de Coban.

L’accusé a plaidé non coupable d’extorsion, de harcèlement, de communication avec un jeune en vue de commettre une infraction sexuelle et de possession et distribution de pornographie juvénile au début du procès, il y a deux mois.

Avant de résumer les preuves et les témoignages fournis lors du procès de 38 jours, la juge a pris soin de dire que Coban n’était pas accusé de la mort d’Amanda Todd.

L’avocate de la Couronne Louise Kenworthy a relaté au jury dans ses déclarations liminaires que l’adolescente avait été victime d’une campagne persistante de «sextorsion» en ligne avant sa mort à l’âge de 15 ans.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.