Procès imminent pour les «deux Michael», selon un média proche du régime chinois

OTTAWA — Selon une publication liée au gouvernement chinois, Michael Kovrig et Michael Spavor subiraient «bientôt» leur premier procès, après 27 mois de détention.

Mais Affaires mondiales Canada indique que les diplomates canadiens n’ont été informés d’aucune audience judiciaire et ne sont pas au courant des dates fixées pour ces procès.

Les Canadiens Michael Kovrig et Michael Spavor ont été détenus en décembre 2018, en représailles apparentes pour l’arrestation par le Canada de la dirigeante de Huawei, Meng Wanzhou, à Vancouver, en vertu d’une demande d’extradition des États-Unis.

Depuis, les deux Canadiens sont détenus pour ce que le gouvernement canadien et les observateurs qualifient de «fausses accusations» visant à faire pression sur le Canada pour qu’il libère Mme Meng, en résidence surveillée à Vancouver en attendant la suite des procédures d’extradition.

Jeudi, le rédacteur en chef du Global Times, un journal en anglais lié au Parti communiste chinois, a indiqué dans les réseaux sociaux qu’il avait appris que des procès seraient bientôt ouverts pour les deux hommes.

Le sort des «deux Michael», comme on les appelle, a été défendu par plusieurs alliés du Canada, dont le président américain, Joe Biden, qui a récemment promis son soutien pour aider à libérer les deux hommes.

Laisser un commentaire