Production de vaccins contre la COVID-19: Novartis à l’aide de Pfizer-BioNTech

STEIN, Suisse — Le groupe pharmaceutique suisse Novartis annonce vendredi qu’il a signé un accord initial pour adapter la capacité manufacturière de l’une de ses usines afin d’aider Pfizer-BioNTech à produire ses vaccins contre la COVID-19. 

Dans un communiqué, Novartis précise que ce sont ses installations de Stein, dans le nord de la Suisse, qui seront ainsi mises à contribution.   

L’usage du vaccin que Pfizer-BioNTech a mis au point pour lutter contre la pandémie de COVID-19 a été autorisé dans une cinquantaine de pays, dont le Canada. Cependant, la compagnie doit réduire ses livraisons de doses pendant qu’elle modifie son usine belge afin d’augmenter son rythme de production.

Le Canada doit recevoir 79 000 doses de Pfizer-BioNTech la semaine prochaine. La semaine qui suivra, Ottawa n’attendra que quelque 70 000 doses. Puis, ce sera 335 000 doses pour la semaine du 15 février et 395 000 doses pour la dernière semaine de février.

Pfizer réclame également que le Canada calcule six doses par fiole livrée plutôt que les cinq doses calculées lors de la signature du contrat.

Santé Canada étudie cette possibilité, mais déjà, Ottawa a commandé presque 40 millions de seringues spéciales qui serviraient à tirer des fioles de plus petites quantités, donc six plutôt que cinq doses. Deux millions de ces seringues arrivent au pays la semaine prochaine. 

Jeudi, l’administrateur en chef adjoint de l’Agence de la santé publique du Canada, Howard Njoo a rapporté que 902 446 doses de vaccins avaient été administrées au Canada, ce qui signifie qu’environ 2,3 % de la population canadienne a reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19. Et seulement 0,1 % de la population du pays a reçu les deux doses.

Laisser un commentaire