Projet pour documenter l’expérience des Canadiens pendant la pandémie

MONTRÉAL — Ingenium — Musées des sciences et de l’innovation du Canada a lancé cette semaine une nouvelle initiative de conservation afin de recueillir les histoires et les expériences des Canadiens en cette période de pandémie.

«On va poser différentes questions dans les semaines qui s’en viennent, a révélé la coordonnatrice du projet, Molly McCullough. On va avoir des questions à propos du transport, de l’alimentation, des enfants et leurs parents, des choses comme ça. On invite les Canadiens et les Canadiennes à partager leurs histoires.»

L’initiative «Conserver en temps de quarantaine posera des questions, rassemblera des histoires et invitera les Canadiens à partager ce que signifie la vie en temps de COVID-19 pour eux, le tout relié à l’aide du mot-clic #ConserverEnQuarantaine», a-t-on expliqué par voie de communiqué.

Ingenium englobe trois établissements nationaux : le Musée de l’agriculture et de l’alimentation du Canada, le Musée de l’aviation et de l’espace du Canada et le Musée des sciences et de la technologie du Canada.

«Conserver en temps de quarantaine» vise plus précisément à observer comment la pandémie a changé la relation des Canadiens avec les sciences et la technologie, qu’il s’agisse de la dépendance croissante envers les plateformes numériques de réunions ou d’un regain d’intérêt pour les technologies domestiques.

«Notre musée a la responsabilité de (relier) la culture et la technologie, a ajouté Mme McCullough. Je pense que cette pandémie est vraiment une crise de science et de technologie, alors on est bien placés avec cette approche.»

Le monde vit actuellement «un évènement qui va changer la direction de l’Histoire», a-t-elle ajouté, d’où l’importance de commencer à colliger les expériences de ceux qui le vivent.

Elle croit aussi que le projet permettra de briser l’isolement ressenti par plusieurs.

«On croit que ça va être utile, pour nous et pour les Canadiens, d’avoir cette information (…) parce que ça sert à nous connecter, a dit Mme McCullough. Nous sommes plusieurs à vivre ces moments en isolement, et c’est bon pour nous de savoir que nous sommes tous isolés ensemble.»

La contribution des Canadiens au projet pourra prendre la forme de tout ce qui peut être mis en ligne sur les réseaux sociaux, par exemple des documents écrits, des vidéos ou des photos.

«L’important pour nous est de collectionner la pluralité de l’expérience des Canadiens, a-t-elle conclu. Je vis la COVID-19 d’une façon, mais des gens de partout au Canada le vivent de manière complètement différente.»

———–

Sur internet:

Facebook : www.facebook.com/IngeniumFr/

Instagram : @IngeniumCanada

Twitter : @IngeniumFr

 

Laisser un commentaire
Les plus populaires