Protéger les enfants contre le cannabis comestible

HALIFAX — Le plus grand hôpital pour enfants du Canada atlantique prévient les parents des risques que représente le cannabis comestible pour les enfants.

Le Centre de santé IWK, de Halifax, a reçu l’an dernier à son centre d’appels antipoison trois fois plus d’appels qu’en 2015 liés au cannabis.

L’hôpital soutient que les centres antipoison du pays ont signalé une exposition accrue au cannabis, en particulier chez les enfants de 12 ans et moins, depuis la légalisation de la marijuana en octobre dernier.

Ces signalements concernaient notamment des produits à base de marijuana concentrée ou des aliments infusés au cannabis.

Le Centre de santé IWK rappelle que ces aliments ressemblent souvent à des collations, sauf que les enfants ne peuvent pas faire la différence entre un brownie normal et un brownie au cannabis.

La vente légale du cannabis comestible, des extraits de cannabis et du cannabis pour usage topique sera autorisée par le gouvernement fédéral en octobre prochain.

«Il est essentiel d’entreposer tous les produits à base de cannabis dans un espace ou un récipient verrouillé, hors de la portée des enfants», rappelle Julie Harrington, du programme de sécurité des enfants à l’hôpital.

L’IWK indique que les expositions à la nicotine liquide ont également augmenté et il recommande des mesures similaires de prévention et de sécurité.