Provinces atlantiques: un traversier toujours en feu après plus de 24h

WOOD ISLANDS, Î.-P.-É. — Un traversier continuait de brûler samedi, entre la Nouvelle-Écosse et l’Île-du-Prince-Édouard, après qu’un incendie a été déclaré dans la salle des machines vendredi matin.

Le propriétaire, Northumberland Ferries, a annoncé que les efforts pour éteindre l’incendie ont été abandonnés vendredi soir et que l’équipage et les pompiers ont été évacués du navire pour des raisons de sécurité.

La société a affirmé que l’on peut encore voir de la fumée s’échapper des cheminées du navire, plus de 24 heures plus tard.

Elle a aussi indiqué que la Garde côtière canadienne se tient près du navire pour offrir de l’aide tandis qu’un organisme environnemental est sur place pour surveiller la situation.

Northumberland Ferries a annulé tous les services entre Caribou, en Nouvelle-Écosse, et Wood Islands, sur l’Île-du-Prince-Édouard, cette fin de semaine.

Environ 230 passagers ont été évacués du Holiday Island alors qu’il s’approchait de Wood Islands peu après 11 heures vendredi. Aucun blessé n’a été signalé, mais l’entreprise a prévenu qu’elle ne savait pas si elle serait en mesure de récupérer les quelque 80 véhicules et 3 camions commerciaux qui se trouvaient à bord.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.