Proxénétisme: un Montréalais arrêté à Toronto a peut-être fait d’autres victimes

MONTRÉAL — Un homme de Montréal soupçonné de crimes liés au proxénétisme qui a récemment été arrêté à Toronto a possiblement fait d’autres victimes dans les régions de Montréal, de Laval et de la Rive-Nord, selon la Sûreté du Québec (SQ).

La police invite donc toute personne qui disposerait d’informations pertinentes sur Amine Karim Belhousse, âgé de 25 ans, ou sur ses agissements, à communiquer confidentiellement avec la Centrale d’information criminelle de la Sûreté du Québec.

Amine Karim Belhousse a été arrêté le 21 juillet dernier et a comparu en Chambre criminelle du Palais de justice de Montréal sept jours plus tard, le 28 juillet. Il fait face à des accusations en matière de proxénétisme, d’avantage matériel provenant de la prestation de services sexuels, de publicité de services sexuels et de trafic de stupéfiants.

Les faits impliquant le suspect seraient survenus au Québec et en Ontario entre décembre 2021 et la mi-mars. Il faisait l’objet d’une enquête de l’Escouade intégrée de lutte contre le proxénétisme (EILP) depuis le printemps dernier. 

L’enquête tend à démontrer que le suspect aurait peut-être fait aussi des victimes dans la région de Toronto. 

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.