Les funérailles des quatre victimes à Toronto ont eu lieu vendredi

TORONTO — De nombreux endeuillés se sont réunis vendredi à une mosquée de l’est de Toronto pour se souvenir de quatre membres d’une même famille qui sont morts dans ce que la police considère comme un quadruple homicide.

Les obsèques ont été célébrées au même moment que la comparution de Menhaz Zaman, un jeune homme accusé du meurtre au premier degré de ses parents, sa soeur et sa grand-mère.

Beaucoup de gens à la mosquée ont déclaré qu’ils avaient encore du mal à comprendre ce qui s’était passé.

«Nous sommes vraiment perdus et frustrés, a confié Robin Islam, qui dit être un ami de longue date de la famille. Je ne sais pas comment nous allons surmonter ce deuil.»

La police a retrouvé les corps de Firoza Begum, âgée de 70 ans, de Moniruz Zaman, âgé de 59 ans, de Momtaz Begum, âgée de 50 ans, et de Malesa Zaman, âgée de 21 ans, dans une maison de Markham, en Ontario, dimanche.

Menhaz Zaman avait été arrêté sur les lieux et accusé de quatre chefs de meurtre au premier degré le jour suivant.

M. Islam a relaté que la famille était arrivée au Canada depuis le Bangladesh dans les années 1980. La communauté bangladaise a été sous le choc de la nouvelle, selon lui.

«Tout le monde se soutient, c’est une bonne chose», a-t-il indiqué.

Zaikia Alam, une autre amie de la famille, a raconté qu’elle se souvenait des quatre personnes décédées comme étant sociables et ouvertes. Momtaz Begum, a-t-elle dit, aidait souvent dans un centre communautaire.

«(Ils) étaient très sympathiques, des gens sympas. Et surtout, ils travaillaient fort», a-t-elle souligné.

Le maire de Markham, Frank Scarpitti, qui était aux funérailles, a affirmé qu’il était «difficile de comprendre» ce qui a pu se passer.

«Les questions persisteront longtemps, mais c’est pendant ces périodes que nous devons nous appuyer mutuellement pour nous soutenir», a-t-il déclaré.

Par ailleurs, l’accusé sera de retour en cour le 8 août devant un tribunal de Newmarket.

L’homme de 23 ans, qui a comparu par visioconférence avec des lunettes et une combinaison orange, a peu parlé pendant l’audience.

Les plus populaires