Deux corps d’enfants ont été retrouvés à Surfside, portant le bilan à 18 morts

SURFSIDE, Fla. — Les restes de six autres personnes ont été retrouvés, mercredi, dans les décombres de l’immeuble en copropriété qui s’est effondré la semaine dernière à Surfside, en Floride, portant le bilan à 18 morts confirmés. 

Parmi eux, deux enfants âgés de 4 et 10 ans, une perte que la mairesse de Miami-Dade a qualifiée de « trop lourde à supporter ».

Daniella Levine Cava a fait cette annonce près d’une semaine après l’effondrement du bâtiment de Floride. «Toute perte de vie, surtout compte tenu de la nature inattendue et sans précédent de cet événement, est une tragédie», a affirmé la mairesse. Mais la perte d’enfants était un fardeau encore plus lourd, a-t-elle ajouté.

La police de Miami-Dade a identifié les enfants comme étant Lucia Guara, 10 ans, et Emma Guara, 4 ans. Les restes de leur père, Marcus Guara, 52 ans, ont été sortis des décombres samedi et identifiés lundi. Les filles et leur mère, Anaely Rodriguez, 42 ans, ont été récupérées mercredi. 

Le bilan de mercredi est le plus élevé sur une journée depuis que le bâtiment s’est effondré jeudi dernier. Plus de 140 personnes sont toujours portées disparues.

Les sauveteurs ont réussi à construire une rampe pour qu’une grue puisse atteindre des zones au sommet du mont de gravats auxquelles ils n’avaient pas accès auparavant, a indiqué le chef adjoint des pompiers du comté de Miami-Dade, Raide Jadallah.

Le commissaire aux incendies de l’État de Floride, Jimmy Petronis, a décrit la rampe comme «un effort herculéen» qui permettra l’utilisation d’équipements plus lourds.

«On peut maintenant profiter d’un équipement lourd pour retirer d’énormes morceaux de béton qui pourraient mener à d’incroyables bonnes nouvelles», a déclaré M. Petronis à la chaîne de télévision WSVN, de Miami.

La veille, les autorités de Floride avaient demandé au gouvernement fédéral une équipe de secours supplémentaire pour ratisser les décombres de la tour Sud du complexe Champlain, une demande qui souligne la nature ardue de la recherche de survivants dans une zone sujette au climat tropical.

La possibilité que des conditions météorologiques extrêmes dans les prochains jours compliquent encore les recherches a incité les responsables de l’État à demander au gouvernement fédéral une équipe supplémentaire, a déclaré mardi Kevin Guthrie, de la Division de la gestion des urgences de Floride. Déjà, le mauvais temps intermittent a entraîné des délais dans les recherches.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.