Quatre candidats se feront la course pour la chefferie du Parti québécois

MONTRÉAL — Ce sont finalement quatre candidats qui se feront la course pour devenir chef du Parti québécois, en octobre.

Frédéric Bastien, Sylvain Gaudreault, Guy Nantel et Paul St-Pierre Plamondon avaient déposé leur bulletin conforme au règlement du parti, vendredi, à la fin de la période de mise en candidature.

«Quatre candidats se distinguant par leurs idées et leurs propositions, mais unis par une même conviction: la nécessité de faire du Québec un pays libre», a indiqué Dieudonné Ella Oyono, président du PQ et président d’élection.

La course à la chefferie, interrompue par la pandémie jusqu’au 5 juin, s’ouvre donc officiellement. Des débats virtuels auront lieu entre le 15 août et le 2 octobre, et le scrutin par téléphone et par internet se tiendra du 5 au 9 octobre. Le prochain chef sera connu le 9 octobre, deux ans après la «défaite historique» du PQ aux dernières élections générales.

Ceux qui souhaitent avoir le droit de vote ont jusqu’au 9 septembre pour devenir membres ou sympathisants, ou jusqu’au 18 septembre pour renouveler leur carte de membre.

Le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, continuera d’assurer l’intérim en tant que chef parlementaire du PQ jusqu’à l’élection du nouveau chef. Le chef précédent, Jean-François Lisée, avait démissionné le soir même de la défaite électorale cuisante du PQ le 1er octobre 2018.