Quatre chimpanzés en fuite dans un zoo de Suède; trois autres ont été abattus

STOCKHOLM — Trois chimpanzés qui s’étaient échappés de leur enclos dans un jardin zoologique de la Suède ont dû être abattus et quatre autres sont toujours en liberté, ont indiqué des responsables jeudi.

L’un des quatre fuyards a été blessé et est retourné par lui-même dans son enclos, mais les trois autres demeurent en liberté.

L’animal blessé n’a pas encore pu être soigné puisque personne ne peut entrer sécuritairement dans la maison des primates du Jardin zoologique de Furuvik.

La situation est «extrêmement sérieuse et tragique, aussi bien pour nos animaux que pour nos employés», a dit l’établissement, avant d’ajouter qu’on ne sait pas comment les chimpanzés ont pu s’évader.

Les animaux ont pris la fuite mercredi. Trois chimpanzés ont été abattus par des employés et le quatrième a été blessé. Le jardin zoologique a expliqué à la presse locale avoir été obligé de tuer les singes parce qu’il n’y avait pas suffisamment de tranquillisant pour tous.

Les responsables tentent maintenant d’élaborer un plan pour récupérer les quatre fuyards en toute sécurité.

Le Jardin zoologique de Furuvik se trouve à une centaine de kilomètres au nord de Stockholm. Il abriterait le seul centre de recherche sur les primates en Scandinavie.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.