Quatre décès liés à des infections à streptocoque du groupe A confirmés dans une RPA

MONTRÉAL — Quatre personnes sont mortes à la suite d’une éclosion d’infections invasives à streptocoque du groupe A chez des résidents d’une résidence privée pour aînés (RPA) de l’ouest de l’île, confirme la Direction régionale de santé publique de Montréal.

La santé publique indique que six cas de cette infection ont été recensés en date de lundi dans cette résidence située sur le territoire du CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal, dont quatre ont mené à des décès.

Le porte-parole de la santé publique montréalaise Jean Nicolas Aubé a ajouté qu’un cas supplémentaire a été détecté dans une autre résidence de l’ouest de l’île, sans préciser laquelle.

Le CIUSSS a cependant confirmé que les RPA touchées sont Les Résidences Floralies des quartiers de Lachine et LaSalle.

Selon le gouvernement du Canada, les streptocoques du groupe A sont des bactéries qui entraînent couramment des maladies bénignes comme des infections de la gorge ou des sinusites.

Or, plus rarement, certaines infections dites «invasives» peuvent causer une maladie plus grave, comme une pneumonie, une infection à bactérie mangeuse de chair ou un syndrome du choc toxique. Certaines de ces situations plus graves peuvent conduire à des décès.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.