Quatre hommes accusés pour la fusillade qui a blessé un policer au Manitoba

WINNIPEG — Quatre hommes ont été inculpés pour la fusillade survenue cette semaine dans l’ouest du Manitoba durant laquelle un agent de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a été blessé.

Therae Racette-Beaulieu, un jeune homme de 18 ans de la Première Nation de Sandy Bay, a notamment été accusé de tentative de meurtre et de possession de biens criminellement obtenus.

Trois autres hommes de Portage la Prairie, soit Tommy Beaulieu, 21 ans, Shane Beaulieu, 30 ans, et Delaney Houle, 23 ans, font face à plusieurs chefs d’accusation, dont introduction par effraction et des infractions liées aux armes à feu.

La GRC a rapporté que des coups de feu avaient été tirés mercredi soir après que deux policiers eurent répondu à un appel pour une introduction par effraction dans une maison d’Onanole, une petite communauté située près du Parc national du Mont-Riding.

L’un des agents, le caporal Graeme Kingdon, a été grièvement blessé et a dû être transporté par la voie des airs jusqu’à l’hôpital de Winnipeg.

Selon la GRC, M. Kingdon se trouve toujours à l’hôpital, mais il prend du mieux et se porte bien dans les circonstances.

«Il est toujours hospitalisé. Il reçoit beaucoup de soutien de sa famille, de ses amis et de ses collègues», a précisé la GRC dans un communiqué.

Les suspects ont tous été renvoyés derrière les barreaux.

Après la fusillade, les quatre individus avaient fui les lieux et trois d’entre eux avaient été arrêtés le lendemain matin.

Le quatrième suspect a été retrouvé plusieurs heures plus tard après un long siège devant une résidence de Neepawa, à environ 75 kilomètres au sud-est d’Onanole.

Les plus populaires