Quatre nouveaux cas au Nouveau-Brunswick

Le Nouveau-Brunswick rapporte quatre nouveaux cas de contamination à la COVID-19 dans le secteur de Campbellton, au nord de la province, où sévit encore une récente éclosion de la maladie.

La médecin-hygiéniste en chef, Dre Jennifer Russell, a dévoilé un nouveau bilan de la situation, mercredi, faisant état de 29 cas actifs. Depuis le début de la pandémie, le Nouveau-Brunswick a recensé 151 cas de contamination et 121 personnes sont considérées comme étant guéries.

Parmi les cas actifs, cinq patients sont hospitalisés, dont une personne aux soins intensifs.

Dre Jennifer Russell a précisé que le cas dépisté dans le secteur de Moncton, mardi, concerne un travailleur étranger temporaire qui se trouvait déjà en isolement pour une quarantaine de 14 jours depuis son arrivée dans la province.

Cette personne n’aurait eu que très peu de contacts avec d’autres personnes depuis son arrivée au Nouveau-Brunswick.

Un Néo-Écossais infecté

Les autorités de santé publique en Nouvelle-Écosse confirment qu’aucun nouveau cas de COVID-19 n’a été observé sur leur territoire depuis 24 heures.

Toutefois, on a confirmé qu’un citoyen néo-écossais qui se trouve actuellement en dehors de la province a reçu un diagnostic positif au nouveau coronavirus.

Bien que survenu à l’extérieur de la province, ce cas supplémentaire a été ajouté au bilan de la Nouvelle-Écosse qui s’élève donc à 1061 cas.

Les autorités sanitaires affirment qu’aucun cas actif ne se trouve dans une résidence de soins de longue durée, incluant l’établissement de Northwood, à Halifax, où sont décédées 53 des 62 victimes de la COVID-19 dans la province.

Au total, on compte actuellement cinq cas actifs, dont deux patients hospitalisés aux soins intensifs. Depuis le début de la pandémie, 994 personnes ont survécu à la maladie et sont considérées comme étant guéries.