Que se passe-t-il avec le Nevada ?

Voici pourquoi le Nevada compte toujours des votes — et n’aura pas terminé avant plusieurs jours encore.

CARSON CITY, Nev. — Le rythme du dépouillement au Nevada est critiqué pour sa longueur et l’État est même devenu la risée sur les réseaux sociaux. Mais les représentants du gouvernement se défendent en disant qu’ils préfèrent mettre l’accent sur l’exactitude plutôt que sur la vitesse dans une année où les bulletins de vote par correspondance ont atteint un nombre sans précédent.

« Nous avons dit à tout le monde dès le début que les résultats prendraient au moins dix jours », a déclaré la porte-parole de la secrétaire d’État Jennifer A. Russell dans un courriel.

La genèse

L’Assemblée législative a adopté un projet de loi en août pour envoyer à tous les électeurs actifs des bulletins de vote par correspondance dans l’espoir de freiner, ou du moins de ne pas alimenter, la propagation du coronavirus. Les bulletins de vote oblitérés le jour du scrutin peuvent être comptés s’ils parviennent aux bureaux électoraux dans les sept jours, c’est-à-dire mardi prochain. Et ils continuent d’arriver, même si le nombre quotidien devrait commencer à diminuer.

« Ce fut une année différente pour nous », a indiqué Deanna Spikula, registraire des électeurs du comté de Washoe, le deuxième plus grand de l’État qui comprend la ville de Reno.

« Le volume est assurément quelque chose que nous n’avons jamais vu avant dans l’État quant à la réception et le traitement des bulletins de vote par correspondance. »

Où en sommes-nous ?

L’Associated Press n’a pas déclaré de gagnant dans l’État. Plus de 1,2 million de votes avaient été comptés vendredi après-midi, Joe Biden détenant une avance de 20 137 voix sur le président Donald Trump — un avantage d’environ 1,6 point de pourcentage. On estime qu’environ 87 % du vote a été dépouillé, mais des dizaines de milliers de bulletins n’ont pas encore été comptés.

La grande majorité de ces bulletins de vote non comptés se trouvent dans le comté de Clark, qui comprend Las Vegas et ses banlieues environnantes peuplées. Le greffier du comté de Clark, Joe Gloria, a déclaré vendredi que les votes en suspens appartenaient à plusieurs catégories, chacune nécessitant une vérification en plusieurs étapes pour garantir l’intégrité de l’élection.

Michelle Johnson, chanteuse professionnelle et résidente de longue date à Las Vegas, s’est dite déçue par la lenteur du décompte des votes de l’État.

« C’est le Nevada. On penserait que dans cet État, on devrait être bons en mathématiques et pour compter des chiffres, a-t-elle soutenu. Je pensais que nous serions plus à la fine pointe en raison de toutes les autres technologies qui existent dans notre ville. »

Le processus

La plupart des bulletins de vote qui n’ont pas encore été comptés sont arrivés par la poste et sont d’abord traités par une machine qui vérifie les signatures. Le personnel électoral examine manuellement les signatures non vérifiées par la machine. Plus tard, une vérification est effectuée pour s’assurer que le nombre total de bulletins traités correspond au nombre de bulletins reçus. Une fois vérifiés, ces bulletins sont comptés.

Jeudi, 44 000 bulletins de vote nécessitaient une vérification d’identité et 2100 autres avaient des problèmes de correspondance de signature. Le bureau du registraire contacte les électeurs des deux groupes pour vérifier leur admissibilité à voter, ce qui prend plus de temps.

L’échéancier

M. Gloria s’attend à ce que la majorité des bulletins de vote restants soient comptés d’ici dimanche. L’Assemblée législative a donné aux responsables électoraux jusqu’au 12 novembre pour terminer le décompte des votes. M. Gloria a indiqué que le personnel avait l’intention de travailler jusqu’à ce moment-là pour résoudre les problèmes de vote.

Dans le comté de Washoe, le bureau du registraire a indiqué qu’il n’y avait pas de retard ni d’autres problèmes de dépouillement. Environ 1800 bulletins ont des problèmes de signature, que l’agence tente de résoudre avec les électeurs.

Le traitement des bulletins de vote par correspondance prend plus de temps, mais « nous n’avons eu aucun contretemps, nous n’avons eu aucun retard », a assuré la porte-parole Bethany Drysdale.

« Même si tout le monde veut une réponse en ce moment, nous ne l’aurons pas tant que chaque bulletin n’aura pas été compté », a-t-elle ajouté.

Laisser un commentaire