Québec: améliorations relatives des temps d’attente dans les salles d’urgence

MONTRÉAL — Le temps d’attente moyen estimé dans les salles d’urgence du Québec a quelque peu reculé au cours des dix derniers jours, mais le plus récent relevé d’Index Santé illustre que les attentes les plus longues persistent dans certaines régions: l’île de Montréal et Laval, la Montérégie, les Laurentides et Lanaudière, l’Estrie et la région de Québec.

Index Santé précise que le 24 janvier, la moyenne d’occupation des urgences au Québec était de 125 %. Elle a reculé pendant deux jours avant de remonter jusqu’à 128 % pendant deux jours; depuis, elle a baissé pour s’établir, dimanche, à 104 %.

Sur l’île de Montréal, lundi matin, les civières de 12 des 21 salles d’urgence étaient occupées à plus de 100 %. C’était le cas pour six des huit salles d’urgence d’hôpitaux de la Montérégie, sept des huit salles d’urgence des régions des Laurentides et de Lanaudière et pour six des huit salles de l’Estrie.

Dans la région de Québec, six des 13 salles d’urgence affichaient lundi matin une occupation supérieure à 100 %.

Les occupations à 100 % ou plus durent depuis au moins dix jours dans les régions de Montréal, de la Montérégie, des Laurentides et de Lanaudière.

La fréquentation élevée des salles d’urgence coïncide souvent avec une augmentation de l’activité grippale. Dans sa plus récente observation de l’influenza pour la semaine du 19 au 25 janvier, le ministère de la Santé du Canada a constaté que l’activité grippale est restée élevée et que de nombreux indicateurs étaient similaires ou légèrement supérieurs à ceux de la semaine précédente.

Les autorités ajoutent que la grippe A(H1N1) est actuellement la grippe A dominante en circulation au Canada.

 

Les plus populaires