Québec bonifie l’aide financière accordée aux victimes des inondations

MONTRÉAL — Québec ouvre ses coffres aux sinistrés et bonifie considérablement les mesures d’aide financière à la suite des inondations historiques du printemps 2017.

Le premier ministre Philippe Couillard en a fait l’annonce, mercredi, à Montréal.

Ainsi, le montant maximal qui sera disponible pour le remplacement complet d’une résidence détruite, qui était de 160 000 $, est porté à 200 000 $, auquel peut s’ajouter une somme allant jusqu’à 50 000 $ pour la valeur du terrain.

Le plafond de 200 000 $ est également appliqué aux réparations des dommages. Celles-ci, qui étaient couvertes jusqu’à 80 pour cent des coûts réels totaux, seront désormais couvertes à 90 pour cent.

Toutes les autres catégories — biens meubles, mesures préventives temporaires, etc. — voient également leurs maximums augmentés.

Fait à noter, les propriétaires d’immeubles locatifs sont dorénavant tous admissibles, qu’il s’agisse de leur principal moyen de subsistance ou non.

Jusqu’ici, Québec a versé 3,6 millions $ en aide financière aux sinistrés et le rythme des versements se situe aux environs de 450 000 $ par jour.

Le dernier bilan de la Sécurité civile fait état d’une centaine de municipalités toujours sinistrées, un peu plus de 4000 résidences inondées ou isolées et 3500 personnes évacuées.

Le nombre de routes encore affectées par les inondations a chuté d’un sommet de 557 la semaine dernière à 300.

Sur le terrain, outre les milliers de personnes de multiples services à l’œuvre, environ 150 bénévoles de la Croix-Rouge participent à l’effort. L’organisme a par ailleurs recueilli 4,8 millions $ en dons pour venir en aide aux personnes touchées.

PROGRAMME D’AIDE FINANCIÈRE AUX SINISTRÉS