Québec/Canada

Une entente de 29 M$ pour des orphelins victimes d’agressions en Nouvelle-Écosse

HALIFAX – Après quelque 15 ans de procédures judiciaires, un juge a approuvé le règlement de 29 millions $ conclu dans un recours collectif intenté par de présumés survivants d’agressions commises dans un orphelinat de Nouvelle-Écosse.

Le juge Arthur LeBlanc, de la Cour suprême de la province, a entériné lundi l’entente conclue entre le gouvernement et d’anciens pensionnaires de la «Résidence pour enfants de couleur de la Nouvelle-Écosse» (Nova Scotia Home for Colored Children).

L’annonce a provoqué lundi larmes et applaudissements des anciens résidents et de supporters présents dans la salle d’audience à Halifax.

Les demandeurs soutiennent avoir été victimes d’agressions physiques, psychologiques et sexuelles du temps qu’ils vivaient à l’orphelinat situé dans la région de Halifax.

Une campagne pancanadienne est prévue pour informer tous les anciens résidents du règlement et encourager les plaignants admissibles à se manifester. Ils auront jusqu’au 18 août pour se retirer du règlement proposé s’ils le désirent.

L’orphelinat avait été fondé en 1921 par la communauté noire de Halifax pour accueillir des enfants noirs, mal reçus à l’époque par les autres orphelinats. Il a accueilli des enfants durant près de 70 ans.