50 heures de travaux communautaires et 12 mois de probation pour le faux soldat

OTTAWA – Le Québécois qui s’est fait passer pour un soldat lors d’une cérémonie du jour du Souvenir a reçu une période de probation et devra effectuer des travaux communautaires.

Franck Gervais de Cantley a plaidé coupable en mars à deux chefs d’accusation, pour avoir porté un uniforme militaire — sans être dans l’armée — et des médailles qu’il n’a pas méritées.

Un tribunal d’Ottawa l’a condamné à 50 heures de travaux communautaires et 12 mois de probation en vertu des dispositions d’un programme de justice collaborative.

Franck Gervais était apparu le 11 novembre dans un reportage télévisé, portant un uniforme des Forces armées canadiennes.

Des doutes ont été soulevés lorsque des membres de l’armée ont remarqué des erreurs dans la façon dont il était vêtu et avec les médailles qu’il portait. Il était notamment décoré de récompenses pour bravoure, service spécial et maintien de la paix.

Des enquêteurs de la police ont découvert que M. Gervais n’avait jamais été employé par l’armée canadienne, mais qu’il avait été cadet dans les années 1990.

Laisser un commentaire