À peine libéré, un prédateur sexuel est arrêté pour des crimes commis à Brossard

LONGUEUIL, Qc – À peine libéré après avoir purgé une sentence d’un an pour des crimes de nature sexuelle, Eduard-Stefan Georgescu, âgé de 31 ans, a de nouveau été arrêté par les enquêteurs le Service de police de l’agglomération de Longueuil.

Vendredi dernier, ce prédateur sexuel a été appréhendé à sa sortie de la prison de Bordeaux pour des crimes commis à Brossard entre 2007 et 2012, principalement dans le secteur du terminus Panama.

Les premiers incidents ont été rapportés en mai 2007. L’homme tenait des propos agressifs envers ses victimes, qu’il abordait en français ou en anglais, pour leur demander des renseignements routiers. Eduard-Stefan Georgescu retenait ses victimes contre leur gré et les incitait à poser des actes à caractère sexuel.

La violence des crimes s’est accentuée avec le temps, d’après l’enquête policière. Des victimes ont rapporté avoir été menacées avec un couteau, puis en novembre 2012, par une arme à feu.

Jusqu’ici, 11 victimes ont porté plainte et ont été reliées à Georgescu, mais 16 autres dossiers pourraient s’ajouter selon la progression de l’enquête. La police a ajouté que l’homme arrêté a possiblement fait d’autres victimes.

L’inspecteur Jean-François Robert, responsable de la division des enquêtes des crimes majeurs du Service de police de l’agglomération de Longueuil, a précisé que les victimes sont des femmes âgées de 13 à 29 ans et de différentes nationalités. Elles ont été abordées alors qu’elles marchaient seules, en soirée ou en début de nuit.

En tout, 32 chefs d’accusations ont été déposés contre Eduard-Stefan Georgescu, dont agression sexuelle armée, agression sexuelle, tentative d’enlèvement, possession d’arme et actions indécentes.

L’accusé demeura détenu au moins jusqu’à sa prochaine comparution.

Note to readers: bien lire: Eduard-Stefan Georgescu