Accident en C.-B. : le gouvernement lance un audit sur une entreprise d’autocar

MERRITT, C.-B. – Le gouvernement de la Colombie-Britannique lance un audit sur l’entreprise d’autocar dont l’un des véhicules a été impliqué dans un accident grave, samedi, qui a causé des blessures à des dizaines de personnes.

Le ministère des Transports et des Infrastructures a annoncé par voie de communiqué, dimanche, que son inspection sur Universal Coach Lines examinerait aussi les dossiers des chauffeurs. Il s’agit d’une procédure normale dans de telles situations, selon le ministère.

Samedi matin, un autocar de l’entreprise a percuté de plein fouet une voiture et une dépanneuse qui étaient stationnées sur la bretelle de l’autoroute Coquihalla, à une quarantaine de kilomètres de Merritt, au sud de la province.

Trente-huit personnes ont été blessées lors de l’impact, dont deux avaient été transportées par hélicoptère à l’hôpital dans un état grave.

Le caporal Chris Newel de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a laissé entendre que des accusations pourraient être déposées, mais cela pourrait prendre encore plusieurs semaines, a-t-il souligné.

Universal Coach Lines, de Richmond, en Colombie-Britannique, possède 80 autocars qui effectuent des trajets dans la province, en Alberta et dans l’État de Washington. Selon le ministère, l’entreprise n’a rapporté aucun incident grave dans les dernières années.

La direction de l’entreprise n’a pas voulu commenter la nouvelle.

En date de dimanche, presque tous les patients qui avaient été hospitalisés à Merritt, Kamloops et Kelowna avaient reçu leur congé. Il n’a pas été possible de savoir ce qu’il advenait des 13 autres qui étaient à un hôpital de Hope.

Laisser un commentaire