Agents tués à Moncton: les coûts de sécurité accrue sont évalués à 9 M$

MONCTON, N.-B. – Les coûts des services additionnels de police dans la foulée des meurtres en juin dernier de trois agents de la GRC ont été évalués à 9 millions $.

Charles Léger, de l’Autorité policière régionale de Codiac, à Moncton, a affirmé en entrevue que ces chiffres avaient été dévoilés à la rencontre de l’organisme, mercredi après-midi.

Le conseiller municipal a indiqué que l’Autorité policière régionale absorberait 3,5 millions $ des coûts, une somme de 1,5 million $ devant provenir d’une contribution spéciale des municipalités de Moncton, de Riverview et de Dieppe.

Les coûts incluent les investigations sur cinq scènes de crime différentes, les salaires de policiers additionnels, les coûts du temps supplémentaire, de même que les frais de nourriture et d’accommodations durant les urgences.

En octobre, Justin Bourque a écopé de la prison à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant 75 ans après avoir plaidé coupable sous trois chefs de meurtre prémédité et deux de tentative de meurtre.

Ottawa fournit 1 million $ en vertu d’ententes avec la province.