Agressions dans une ferme laitière: le propriétaire se dit «horrifié»

VANCOUVER – Le propriétaire d’une ferme laitière de la Colombie-Britannique où des employés ont été filmés alors qu’ils battaient et agressaient du bétail se dit choqué et attristé par ce qu’il a vu se produire sur ses propres installations.

Jeff Kooyman a indiqué mardi que la vidéo tournée clandestinement chez Chilliwack Cattle Sales est «horrible à regarder».

Il affirme d’ailleurs que les gestes de violence ne correspondent en aucun cas à la politique de l’entreprise. Celle-ci a congédié huit employés après que le groupe Mercy for Animals Canada eut transmis la vidéo aux autorités.

La division britanno-colombienne de la SPCA a recommandé le dépôt d’accusations criminelles contre les anciens employés. Aucune accusation n’a cependant été portée et les gestes invoqués n’ont pas été prouvés en cour.

M. Kooyman dit ne pas comprendre ce qui a pris aux jeunes hommes que l’on peut voir frapper les animaux à coups de pieds, de poings, mais aussi avec des tuyaux et des chaînes.

La production laitière — la plus vaste usine du pays, avec plus de 3500 animaux — sera placée sous vidéosurveillance, et l’entreprise travaille avec la SPCA pour mieux former les employés, a-t-il poursuivi.

L’incident a aussi poussé plusieurs personnes à réclamer une plus grande transparence de la part de l’industrie laitière et d’élevage en général. La Vancouver Humane Society ainsi affirmé qu’il devrait y avoir des inspections aléatoires et de la surveillance vidéo obligatoire pour les activités touchant le bétail. La SPCA, de son côté, exige de meilleures normes pour protéger les animaux de ferme dans la province.

Les plus populaires