Air Canada refusera de transporter les trophées de grande chasse

TORONTO – Air Canada entre dans la vague et refusera désormais de transporter des trophées de grande chasse, a annoncé la compagnie après le tollé soulevé par la mort du lion protégé Cecil, au Zimbabwe.

Un porte-parole a en effet précisé que le transporteur aérien n’admettrait pas les trophées provenant de la chasse aux lions, léopards, éléphants, rhinocéros et buffles.

Selon Peter Fitzpatrick, de tels bagages sont extrêmement rares, car la compagnie ne dessert pas de destinations en Afrique du Sud, où l’industrie de la grande chasse est florissante.

De plus, la compagnie répond déjà aux exigences sur le transport d’espèces menacées.

Air Canada se joint ainsi aux autres compagnies qui ont interdit le transport de trophées de grande chasse au cours des deux dernières semaines, dont Air France, Delta Air Lines et Qantas. Emirates, Lufthansa et British Airways ont adopté cette politique en avril.

La mort de Cecil, un lion chassé par un dentiste du Minnesota, au début juillet, a mis en lumière l’industrie de la chasse au trophée et a soulevé l’indignation sur les réseaux sociaux. Cecil était un lion protégé, gardé dans un parc national, mais il a été attiré à l’extérieur des limites. Le chasseur, Walter Palmer, affirme qu’il a suivi les indications de ses guides et qu’il ignorait qu’il agissait illégalement.

Les autorités du Zimbabwe tentent de le faire extrader pour le traduire en justice.