Brian Jean est élu chef du Wildrose et la transfuge Danielle Smith perd son pari

EDMONTON – Un ancien membre du caucus conservateur fédéral devient le chef de l’opposition officielle provinciale en Alberta.

Brian Jean, un avocat de 52 ans qui a démissionné de son poste de député fédéral de Fort McMurray—Athabasca en janvier 2014, a défait ses deux opposants dans la course à la direction du parti Wildrose samedi.

Le nouveau chef du parti d’allégeance conservatrice a affirmé avoir l’intention de s’assurer que le gouvernement albertain soit responsable fiscalement et s’occupe de son système de santé déficient.

La course à la direction a été rendue nécessaire par la démission de l’ancienne chef du parti, Danielle Smith, en décembre 2014. Elle et huit de ses collègues du Wildrose ont fait défection pour joindre les rangs de la formation au pouvoir, le Parti progressiste-conservateur de l’Alberta.

Mme Smith semble toutefois avoir payé le prix de son changement d’allégeance.

Également samedi, Mme Smith a perdu la course à l’investiture du Parti progressiste-conservateur aux mains de Carrie Fischer dans la circonscription de Highwood, au sud de Calgary.