Alberta: Rachel Notley prend ses aises après la victoire de ses troupes

EDMONTON – La première ministre élue de l’Alberta, la néo-démocrate Rachel Notley, a déclaré jeudi qu’elle commençait à s’habituer à son nouveau titre, en précisant qu’elle entendait réunir son caucus dès samedi.

Mme Notley a franchi le premier pas vers la prise du pouvoir en rencontrant formellement le lieutenant-gouverneur, Donald Ethell, pour obtenir son approbation pour former le prochain gouvernement.

Elle a affirmé qu’aucune date n’avait été fixée pour son assermentation à titre de 17e premier ministre de la province.

«Je me suis désormais faite à l’idée d’entendre des gens m’identifier comme première ministre», a déclaré Mme Notley à l’extérieur du bureau du lieutenant-gouverneur.

«Je commence à avoir des rencontres tout à fait fantastiques à propos de toutes les choses que nous avons sur la table. C’est un travail immense, mais je suis très excitée de relever ce défi», a-t-elle poursuivi.

Elle a indiqué que ses 52 membres du caucus et elle-même se réuniraient pour la première fois samedi, et a reconnu que l’ambiance était agitée dans les bureaux.

Rachel Notley a souligné que son équipe de transition était déjà à pied d’oeuvre, même si elle est confrontée à quelques défis au plan de la logistique.

«Nous en sommes en quelque sorte à mettre les morceaux ensemble, a-t-elle expliqué. Quatre personnes à un poste de travail se disputant l’ordinateur, tentant de trouver où brancher le téléphone. Nous en sommes à ce niveau présentement.»

Elle a également dit qu’elle avait reçu des appels d’autres premiers ministres provinciaux, qui se sont permis de lui offrir quelques conseils.

Le NPD a remporté une majorité de sièges lors des élections de mardi en Alberta, parvenant ainsi à chasser du pouvoir les progressistes-conservateurs qui dominaient la scène politique provinciale depuis 44 ans.

Laisser un commentaire