Anciens combattants: l’opposition réclame des excuses du ministre Fantino

OTTAWA – Les députés conservateurs font bloc derrière Julian Fantino alors que des détracteurs se sont emparés d’un nouveau cas de rencontre houleuse entre le ministre des Anciens combattants et une membre en colère de la communauté militaire.

Jenifer Migneault, dont le conjoint est un ancien combattant souffrant du syndrome de stress post-traumatique, s’est lancée à la poursuite du ministre après une rencontre jeudi, réclamant une audience.

Alors que les caméras de télévision tournaient toujours, M. Fantino ne s’est pas arrêté. Des conseillers ont plus tard indiqué qu’il n’avait pas remarqué Mme Migneault, bien qu’elle ait plusieurs fois agité les bras et l’ait suivi dans un corridor.

Selon le député conservateur Daryl Kramp, M. Fantino est une «personne aimable» qui est reconnu pour se mettre à sangloter lorsque les émotions l’emportent.

Les partis d’opposition ont réclamé vendredi aux Communes des excuses de la part du ministre, mais puisque ce dernier n’était pas là, c’est plutôt son secrétaire parlementaire, Parm Gill, qui s’est levé en Chambre. Ce dernier a déclaré que tous, au Parlement, savaient que le ministre s’inquiétait fortement et consacrait beaucoup de temps aux anciens combattants.