Anonymous: le ministre Blaney dit prendre au sérieux les menaces contre la GRC

DELTA, C.-B. – Le ministre fédéral de la Sécurité publique, Steven Blaney, affirme que les menaces contre la GRC par le groupe de pirates informatiques Anonymous sont prises au sérieux, mais il offre peu de détails sur ce que le gouvernement compte faire.

Lorsque questionné par des journalistes sur une enquête à propos des menaces du groupe contre un agent de la GRC ayant abattu un homme masqué à Dawson Creek, en Colombie-Britannique, M. Blaney a répondu qu’il avait pleinement confiance envers le Bureau des enquêtes indépendantes de la Colombie-Britannique pour qu’il fasse la lumière sur les menaces.

Un porte-parole du ministre de la Sécurité publique a indiqué plus tard que M. Blaney, francophone, avait mal compris la question et faisait plutôt référence à l’enquête du Bureau sur l’intervention de l’agent de la GRC en Colombie-Britannique ayant mené à la mort de l’homme masqué.

La GRC — et non le Bureau des enquêtes indépendantes de la Colombie-Britannique — est chargée d’enquêter sur les menaces, et le caporal Dave Tyreman a indiqué que le corps policier examinait actuellement les publications sur les réseaux sociaux.

Lors d’une conférence de presse à Delta, en Colombie-Britannique, M. Blaney a évité les questions au sujet des mesures prises par le gouvernement après que des membres d’Anonymous eurent revendiqué une attaque informatique ayant entraîné la fermeture du site Internet de la GRC pendant plusieurs heures, dimanche.

Il a dit que le gouvernement prenait au sérieux la question de la sécurité des réseaux informatiques. Il a rappelé que le dernier budget fédéral prévoyait une augmentation des ressources accordées à la sécurité informatique du gouvernement et du secteur privé.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie