Apple paiera des royautés après une lettre ouverte de Taylor Swift

PALO ALTO, États-Unis – Taylor Swift connaît la musique et Apple a accordé ses violons aux désirs de la populaire artiste.

Quelques heures après que la superstar ait critiqué le géant de la technologie dans une lettre ouverte mise en ligne, Apple a annoncé dimanche qu’elle paiera des royautés aux artistes et aux maisons de disques pour la musique jouée lors d’un essai gratuit de trois mois pour son nouveau service d’écoute en continu.

Le vice-président d’Apple, Eddy Cue, a déclaré à l’Associated Press que la note de Taylor Swift a solidifié son impression qu’un changement devait être apporté.

Apple avait déjà accepté de partager les revenus des abonnements payants pour son nouveau service musical, qui coûtera 10 $ par mois.

Mais Taylor Swift a fait savoir qu’elle refuserait que son plus récent album soit disponible sur le service parce qu’Apple n’avait pas l’intention de rétribuer les artistes et les maisons de disques directement pour l’usage de leur musique durant la période introductive gratuite.

Dans sa lettre, elle disait que les artistes ne demandaient pas à Apple de leur donner des iPhones gratuits et donc que l’entreprise ne devrait pas demander aux artistes de lui donner de la musique gratuitement.

Apple maintenait avoir négocié le partage des revenus à des taux légèrement plus élevés que le standard de l’industrie pour compenser pour les trois mois gratuits qu’elle prévoit offrir à ses clients.

M. Cue a expliqué qu’ils avaient tenu compte de cette période mais avoir changé d’avis après s’être fait dire par les artistes que cela allait être dur pour eux. Il n’a pas voulu dire combien il allait payer aux artistes en guise de royautés.

Laisser un commentaire