Arrestations lors de manifestations à Québec: des étudiants déposent une requête

QUÉBEC – Des étudiants qui ont manifesté à Québec il y a près de 21 mois ont déposé une requête en délai déraisonnable à la ville pour leur constat d’infraction.

Ces personnes avaient été arrêtées le 27 avril 2012 dans le cadre d’une manifestation pour la gratuité scolaire organisée par l’Association pour une solidarité syndicale étudiante (ASSÉ).

Les comparutions sont prévues cette semaine, jeudi et vendredi, à la cour municipale de Charlesbourg. Or, selon l’Association, le dossier des 81 personnes arrêtées n’a aucunement cheminé.

Le groupe dénonce le laxisme de la ville qui s’étendrait également aux dossiers de plus de 400 autres manifestants arrêtés à Québec dans le cadre du conflit étudiant.

Les constats d’infraction, émis en vertu d’un article du code de la route, s’accompagnent d’une amende de 500 $.

Les manifestants se plaignent de plus de l’injustice de leur arrestation et accusent la police de Québec d’avoir fait du profilage politique.

Les plus populaires