Audience reportée pour un homme soupçonné d’avoir planifié un acte terroriste

CHARLOTTETOWN – La comparution d’un homme de l’Île-du-Prince-Édouard que la police soupçonnait de se préparer à commettre un acte terroriste a été reportée d’un mois.

Amir Raisolsadat, un étudiant de 20 ans, a été arrêté le mois dernier à la suite d’une ordonnance du tribunal de ne pas troubler l’ordre public émise en vertu de l’article 810.01 du Code criminel du Canada.

Selon les documents déposés en cour, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) «craint, pour des motifs raisonnables», que le jeune homme domicilié à Stratford, en banlieue de Charlottetown, ne commette un acte terroriste.

M. Raisolsadat a été remis en liberté, mais doit respecter certaines conditions, dont celle de demeurer dans la province.

L’accusé n’était pas présent en Cour provinciale, lundi, à Charlottetown. Il devra se présenter en cour le 22 mai prochain, soit pour accepter les conditions de l’ordonnance du tribunal ou pour contester les renseignements utilisés par la GRC pour l’obtenir.

Les forces policières n’ont pas divulgué d’informations sur l’accusé ou sur la nature spécifique de la menace présumée.