Baird salue le cessez-le-feu et exhorte le Hamas à la démilitarisation

OTTAWA – Le Canada accueille avec prudence le cessez-le-feu dans la bande de Gaza entre Israël et le Hamas.

Le ministre des Affaires étrangères, John Baird, s’en est pris de nouveau au Hamas, soutenant mardi que les Palestiniens à Gaza avaient «beaucoup souffert sous le règne» du mouvement palestinien.

Il a ajouté qu’il était «grand temps» que leurs besoins passent avant les «ambitions aveugles» de leurs dirigeants.

M. Baird a dit s’attendre à ce qu’Israël contre-attaque de nouveau si le Hamas tire d’autres roquettes vers le territoire israélien.

Israël et le Hamas ont convenu d’un cessez-le-feu négocié par l’Égypte, mardi, interrompant sept semaines de violences ayant coûté la vie à plus de 2200 Palestiniens. Néanmoins, le Hamas a affirmé qu’il se réarmerait, alimentant le spectre de plus de violences à venir.

M. Baird a exhorté le Hamas à «immédiatement déposer les armes et permettre la démilitarisation de Gaza».

«Israël sera forcé de continuer à se défendre aussi longtemps que le Hamas poursuivra ses attaques à la roquette contre des civils, et le Hamas devra porter seul le blâme pour toute perte de vie supplémentaire», a exprimé le ministre par communiqué.

Le ministre a affirmé que le Canada déplorait les pertes de vie dans la bande de Gaza et en Israël et espérait «la paix et la sécurité véritables» pour les Palestiniens et les Israéliens.

«Nous exhortons Israël et les Palestiniens à reprendre des négociations directes en vue de parvenir à un accord de paix complet qui satisfera les aspirations des deux parties», a-t-il évoqué.